Blog

Comment un véhicule transportant des marchandises ADR est-il identifié ?

L’identification des véhicules ADR est extrêmement importante ; le transport de matières dangereuses, bien qu’il s’agisse d’une pratique sûre entre les mains de professionnels, nécessite une série de mesures de prévention et de sécurité afin d’éviter les problèmes potentiels, voire d’en atténuer les effets si nécessaire. C’est pourquoi l’étiquetage et sa visibilité, tant sur les colis et les conteneurs transportant la marchandise que sur les véhicules chargés de son transport, sont essentiels au bon développement de cette activité.

En fonction du type de véhicule, des dimensions et du chargement, l’étiquetage varie, ainsi que son emplacement sur la surface correspondante. Par exemple, selon la disposition spéciale 363, les véhicules équipés d’installations de confinement d’une capacité supérieure à 1 500 litres doivent porter des plaques-étiquettes sur chacun des quatre côtés extérieurs du véhicule. En outre, les informations correspondantes doivent être incluses dans les documents de transport d’accompagnement au moyen d’une mention supplémentaire.

Une autre circonstance à prendre en compte dans l’identification des véhicules ADR est la présence de marchandises dangereuses emballées en quantités limitées. Dans ces cas, le transporteur doit toujours être correctement informé du total brut des matériaux faisant partie de l’envoi. Les unités de transport d’une masse maximale de 12 tonnes transportant des marchandises dangereuses fixées en quantités limitées doivent porter un marquage spécial (un losange blanc avec deux triangles noirs aux extrémités) à l’avant et à l’arrière. Ce même marquage doit figurer sur les côtés du conteneur qui transportera la matière (le cas échéant). Si le véhicule transporte en même temps d’autres marchandises dangereuses classées comme devant être munies d’un panneau orange, le panneau « quantité limitée » peut être omis (bien que les deux puissent également être transportés). Comme les autres étiquettes, cette marque doit avoir des dimensions minimales de 250 x 250 mm.

Si la masse brute des matériaux à transporter ne dépasse pas 8 tonnes, il n’est pas obligatoire d’apposer les marquages sur l’unité de transport ou sur le conteneur.

En ce qui concerne les dispositions générales relatives aux plaques d’étiquettes, celles-ci doivent être obligatoirement apposées sur les parois extérieures des conteneurs, conteneurs-citernes, citernes mobiles, véhicules, etc. Il convient de rappeler que ces plaques, en plus de respecter les dimensions minimales recommandées, doivent être apposées sur des couleurs de fond offrant un bon contraste et permettant une bonne visibilité pour toute personne observant le véhicule. Ils peuvent également être entourés d’une ligne continue ou en pointillés, ou encore d’une bordure ; l’important est qu’ils servent à identifier clairement les véhicules ADR.

Étiquettes ADR de base
Etiquettes ADR pour les citernes

Actualités connexes

Pour que vous puissiez suivre toute l’actualité de BDtrans.

Retour en haut